Notre-Dame et l'Enfant Jésus

Paroisse Notre-Dame
de la Clarté Dieu

Beaumont-la-Ronce, Bueil en Touraine, Cerelles, Charentilly, Chemillé/Dême, Épeigné/Dême, Louestault, Marray, Neuillé-Pont-Pierre, Neuvy le Roi,
Rouziers de Touraine, St Antoine du Rocher, St Aubin-le-Dépeint, St Christophe/le Nais,
St Paterne Racan, Semblançay, Sonzay, Villebourg

 

Dernière mise à jour : 15/01/2021

Vie spirituelle

 

Prière du pape pour faire une « communion spirituelle »

 

 

Dimanche 10 janvier : Baptême du Seigneur

Le baptême de Jésus, célébré le dimanche qui suit l’Épiphanie, est un des événements de la vie de Jésus les plus assurés historiquement. Les quatre évangélistes le mentionnent…

Lire la suite

 

 

SIMPLEMENT FRANÇOIS :

« La paix du "quirofano" n’existe pas »

 Les événements douloureux qui ont marqué́ le chemin de l’humanité́ au cours de l’année écoulée, en particulier la pandémie, nous apprennent combien il est nécessaire de s’intéresser aux problèmes des autres et de partager leurs préoccupations. Cette attitude représente le chemin qui conduit à la paix, parce qu’elle favorise la construction d’une société́ fondée sur des relations de fraternité́. Chacun de nous, hommes et femmes de ce temps, est appelé́ à réaliser la paix : chacun de nous, ne soyons pas indifférents à cela. Nous sommes tous appelés à réaliser la paix et à la réaliser chaque jour et dans tous les milieux de vie, en tendant la main à notre frère qui a besoin d’une parole de réconfort, d’un geste de tendresse, d’une aide solidaire. Et pour nous, c’est une tâche donnée par Dieu. Le Seigneur nous donne la tâche d’être des artisans de paix…

Lire la suite

 

 

Épiphanie du Seigneur 2021 Année B

« Marcher, se prosterner, repartir comme les mages »

Aujourd’hui c’est la fête de l’Épiphanie qu’on appelait autrefois la fête des Rois. « Épiphanie » vient d’un mot grec qui veut dire « manifestation », « révélation ». La fête de l'Épiphanie se situe dans la foulée de la manifestation de l’amour de Dieu qui apparaît dans l’Enfant de la crèche à Noël. Elle célèbre l'universalité du salut offert à toutes les nations. Nous célébrons donc aujourd’hui la manifestation…

Lire la suite

 

 

Pape François : l'Épiphanie nous invite à voir au-delà des apparences

Lors de la messe de l'Épiphanie, le Pape François a expliqué ce qu'est être adorateur du Seigneur : lever les yeux, se mettre en voyage et voir. Dans son homélie, il a souligné la difficulté à adorer sans se tromper d'objectif, pour éviter de devenir idolâtre…

Lire la suite

 

SIMPLEMENT FRANÇOIS :

La paix se construit en prenant soin des plus fragiles

Le message du Pape François pour la 54ème Journée mondiale de la paix célébrée le 1er janvier 2021 a été dévoilé jeudi 17 décembre ; il a pour thème « La culture du soin comme parcours de paix ». Une culture du soin pour éliminer celle de l’indifférence, du rejet et de l’affrontement, souvent prédominante aujourd’hui, explique le Souverain pontife…

Lire la suite

 

Angélus : se décentrer de soi pour trouver la joie chrétienne

En ce troisième dimanche de l’Avent, 13 décembre, et avant de réciter la prière de l'Angélus, le Pape François a médité sur la joie chrétienne…

Vidéo intégrale de l'angélus du Pape François, avec commentaire en français.  

 

Le 12 décembre, fête de Notre-Dame de Guadalupe, l’Église au Canada célèbre la Journée nationale de prière en solidarité avec les peuples autochtones... 

Lire la suite

 

 

SIMPLEMENT FRANÇOIS :

L’Église n’est pas un « club d’amis » mais « l’œuvre de l’Esprit Saint »

Lors de l’audience générale du mercredi 25 novembre,2020, le Saint-Père a poursuivi son cycle de catéchèses sur la prière, avec cette fois-ci une halte auprès des premières communautés chrétiennes. « La prière de l’Église naissante » était en effet le thème de son enseignement. Un retour aux sources qui a été pour François l’occasion de rappeler ce qui définit l’Église…

Lire la suite

 

 

Novembre 2020 – Éditorial du Père François-Xavier ONIOSSOU :

Ceux qui sont directement concernés dans la Solennité́ de Tous les Saints, ce sont évidemment les Saints. Mais comment les identifier pour pouvoir découvrir le contenu de ladite solennité́ ? On ne peut accéder à l’identité́ des Saints qu’en passant par le Saint (S majuscule). Qui donc est-il ?

Lire la suite

 

 

>> Solennité du Christ, Roi de l’univers – Année A

« Au soir de notre vie nous serons jugés sur l'amour »

Au terme de l'Histoire, comme au terme de notre vie personnelle, ce n'est pas le néant qui nous attend mais c'est un Amour ; « Amour qui nous attend au terme de l'histoire » et cet amour a un visage : celui de notre Seigneur Jésus. Oui, ce sera le Seigneur Jésus lui-même qui vous accueillera au seuil du Royaume, entouré de tous les pauvres, qui sans en avoir conscience nous aurons servis, accueillis au cours de notre vie : « Venez les bénis de mon Père, venez prendre place dans le Royaume, car ce que vous avez fait à l'un de ces petits c'est à moi que vous l'avez fait ».

Cette page d'évangile, nous pouvons la considérer comme « le testament de Jésus » disait le pape François. Jésus dit…

Lire la suite

 

 

SIMPLEMENT FRANÇOIS :

 « Tends ta main au pauvre »

Pour l’avant-dernier dimanche de l’année liturgique, l’évêque de Rome a commenté la parabole des talents (cf. Mt 25, 14-30). Celle d’un homme riche qui part en voyage et confie ses biens à trois serviteurs. Au premier, il confie cinq talents, au second deux, et un au troisième. Une répartition qui se fait « à chacun selon sa capacité » (v. 15). « C'est ce que le Seigneur fait avec nous tous : il nous connaît bien, il sait que nous ne sommes pas les mêmes et ne veut privilégier personne au détriment des autres, mais confie à chacun un capital à la mesure de ses capacités », a commenté François. 

Lire la suite

 

 

>> 33e dimanche du temps ordinaire – Année A

QUE FAIS-TU DE TES TALENTS ?

L’année liturgique tire vers sa fin. Les textes aussi prennent le ton de la fin de toutes choses. Le retour du Seigneur s’annonce et les attentions se polarisent sur le compte rendu à faire des talents reçus. Dans la parabole de ce jour, Jésus, en bon Juif, nous fait entrer paraboliquement dans le monde des affaires : un maître, sur la base de la confiance, risque ses richesses en les distribuant, sous forme de talents, à des serviteurs pour qu’ils les fassent fructifier en son absence. Que représentent donc ces talents ?

Lire la suite

 

 

SIMPLEMENT FRANÇOIS :

CHANGE DE VIE !

« Convertis-toi aujourd’hui ! Change de vie aujourd’hui ! ». Il arrive d’oublier la destination de notre vie, c’est-à̀-dire le rendez-vous définitif avec Dieu, en perdant le sens de l’attente et en absolutisant le présent. Quand on absolutise le présent, quand on regarde seulement le présent, on perd le sens de l’attente, qui est si beau, qui est si nécessaire, et qui nous sort des contradictions du moment.

Lire la suite

 

 

NON, IL N’EXISTE PAS DE DROIT AU BLASPHÈME !

Un rappel de Mgr Cattenoz, archevêque d’Avignon

 

Une question me travaille depuis des semaines : le blasphème est-il vraiment un droit en démocratie ?

Les caricatures blasphématoires sont-elles un droit en démocratie ? Malgré les affirmations du président de la République, je réponds non à cette question et je voudrais argumenter ma réponse. En terre d’Islam radical, le blasphème contre le prophète ou le Coran est passible de la peine de mort et dans certains cas par décapitation. Dans l’Église catholique, quand un tabernacle ou un ciboire contenant la présence réelle du Seigneur est profané, les chrétiens célèbrent des messes de réparations et de demande de pardon pour de tels actes de profanation.

Lire la suite

 

 

 

>> 32e dimanche du temps ordinaire - A L’espérance chrétienne

Croire qu’après la mort, il y a un au-delà̀, tient de l’espérance. Au temps de Jésus, cette espérance faisait déjà̀ défaut aux sadducéens pour qui la résurrection n’existe pas. Saint Paul proclame le message de l’espérance chrétienne. Jésus est mort et ressuscité. Il s’ensuit logiquement que les chrétiens ne connaissent pas la mort ; ils s’endorment pour se réveiller dans le Christ. Si la vie finissait ici-bas, à quoi serviraient des efforts pour se maintenir dans des dispositions de la sagesse ?

Lire la suite

 

 

PAPE FRANÇOIS :

« Fratelli tutti » : un vademecum « pour construire une société plus juste »

« L’effort pour construire une société plus juste implique une capacité de fraternité, un esprit de communion humaine » : par ce premier tweet du samedi 3 octobre 2020, le pape livre une première clef de sa seconde encyclique sociale -et politique- « Fratelli tutti » qu’il a signée à Assise ce même jour, au terme de la messe célébrée à la tombe de saint François, dans la crypte de la basilique…

Lire la suite

 

« Fratelli tutti » : neuf infographies pour aborder l'encyclique du pape

Si le message de fraternité du pape François dans sa nouvelle encyclique Fratelli tutti est très clair et interpellant, le texte est néanmoins assez dense, parfois touffu. Ces neuf infographies, élaborées par le service des médias du Vatican, offrent une introduction intéressante aux différents thèmes abordés par le pontife. Chapitre par chapitre, elles font ressortir quelques-uns des point essentiels à retenir…

Lire la suite

 

 

SIMPLEMENT FRANÇOIS :

Douceur, douceur, s’il vous plaît !

Dans la troisième béatitude, Jésus affirme : « Heureux les doux, car ils possèderont la terre » (v. 4). Frères et sœurs, la douceur ! La douceur est caractéristique de Jésus, qui dit de lui-même : « Mettez-vous à̀ mon école, car je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 29). Les doux, ce sont ceux qui savent se dominer, qui laissent de la place à l’autre, qui l’écoutent et le respectent dans son mode de vie, dans ses besoins et dans ses requêtes. Ils n’ont pas l’intention de l’écraser ou de le rabaisser, ils ne veulent pas tout surveiller et tout dominer, ni imposer leurs idées et leurs intérêts au détriment des autres. Ces personnes, que la mentalité́ mondaine n’apprécie pas, sont au contraire précieuses aux yeux de Dieu, qui leur donne la terre promise en héritage, c’est-à̀-dire la vie éternelle. Cette béatitude commence également ici-bas et s’accomplira au ciel, dans le Christ. La douceur. En ce moment de la vie également mondiale, où il y a tant d’agressivité́, et aussi dans la vie de tous les jours, la première chose qui sort de nous, c’est l’agression, la défense. Nous avons besoin de douceur pour avancer sur le chemin de la sainteté́. Écouter, respecter, ne pas rabaisser, ne pas agresser : douceur.

Chers frères et sœurs, choisir la pureté́, la douceur et la miséricorde ; choisir de faire confiance au Seigneur dans la pauvreté́ en esprit et dans l’affliction ; s’engager pour la justice et pour la paix, tout cela signifie aller à contre-courant de la mentalité́ de ce monde, par rapport à̀ la culture de la possession, du divertissement sans aucun sens, de l’arrogance envers les plus faibles. Ce chemin évangélique a été́ celui parcouru par les Saints et par les Bienheureux. La solennité́ d’aujourd’hui, qui célèbre tous les Saints, nous rappelle la vocation personnelle et universelle à la sainteté́, et elle nous présente des modèles sûrs pour ce chemin, que chacun parcourt de façon unique, de façon inégalable. Il suffit de penser à̀ l’inépuisable variété́ de dons et d’histoires concrètes qu’il y a parmi les Saints et les Saintes : ils ne sont pas pareils, chacun a sa personnalité́ et a développé́ sa vie dans la sainteté́ selon sa personnalité́. Chacun de nous peut le faire, s’engager sur cette voie. Douceur, douceur, s’il vous plaît, et nous irons vers la sainteté́.

(Pape François, Angelus, Rome, 1er novembre 2020)

 

Éditorial du mois d’octobre 2020 :

« Laudato si …C’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! »

Beaucoup des bâtisseurs de notre monde écartent, délibérément ou par ignorance, la pierre qu’est Jésus­ Christ. On ne veut pas des valeurs qu’il apporte, on refuse les perspectives qu’il ouvre, on se révolte contre les exigences qu’il rappelle concernant les droits de Dieu et des devoirs de l’homme…

Lire la suite

 

 

SIMPLEMENT FRANÇOIS :

Message du Saint-Père pour la Journée mondiale de prière
pour la sauvegarde de la Création 2020

Le pape François

« Vous ferez de la cinquantième année une année sainte, et vous proclamerez la libération pour tous les habitants du pays. Ce sera pour vous le jubilé » Lv (25, 10)

Lire la suite

 

 

Éditorial du mois de septembre 2020 :

NOUS SOMMES DES ENDETTÉS LES UNS ENVERS LES AUTRES
ET VIS-À-VIS DU SEIGNEUR !

Notre dette première est celle d’exister. Notre vie est le fruit d’une initiative d’autres personnes que de nous-mêmes. Nous devons avant tout la donner et la semer à notre tour car nous l’avons gratuitement reçue. Les parents doivent se garder…

Lire la suite

 

 

Août 2020 – LE SAINT DU MOIS :

Saint Jean-Marie VIANNEY

Plus connu sous le vocable de St. curé d'Ars (petit village de l'Ain), Jean- Baptiste Marie naît de souche paysanne le 8 Mai 1786 à Dardilly, près de Lyon. Très jeune, mu du désir d'être prêtre, malgré l'opposition de son père…

Lire la suite

 

 

SIMPLEMENT FRANÇOIS :

« Jeunes, faites un « un geste de tendresse » pour les aînés ! »

Le pape François demande aux jeunes de faire un « geste de tendresse » envers des personnes âgées, ce dimanche 26 juillet 2020, en la fête des saints grands-parents de Jésus, saint Joachim et sainte Anne. Le pape insiste : « Chacun de ces aînés est votre grand-père ! » Il a invité la foule à les applaudir avec lui…

Lire la suite

 

 

Juillet 2020 – LE SAINT DU MOIS :

Saint THOMAS Apôtre (1er siècle)

Thomas appelé Didyme (le Jumeau) fait partie du petit groupe de ces disciples que Jésus a choisis, dès les premiers jours de sa vie publique, pour en faire ses apôtres. Il est "l'un des Douze"…

Lire la suite

 

 

SIMPLEMENT FRANÇOIS :

La présence divine assure la permanence et le développement de tout être

Dieu, qui veut agir avec nous et compte sur notre coopération, est aussi capable de tirer quelque chose de bon du mal que nous commettons…

Lire la suite

 

 

Pour voir les dernières mises à jour du site paroissial, cliquez ici