Paroisse Notre-Dame
de la Clarté Dieu

 

 

Février 2020 – LE SAINT DU MOIS :

SYMEON

Syméon et Anne accueillent Jésus enfant lorsqu'il est présenté au Temple par ses parents. Syméon est un homme âgé, juste et religieux, Anne est veuve et prophétesse. Tous les deux saluent en Jésus le Messie Sauveur, l’espérance bienheureuse et la rédemption d’Israël.

Le Cantique de Syméon, est une prière chrétienne traditionnelle tirée de l’évangile selon Saint Luc. Ce cantique est notamment récité ou chanté chaque soir lors de l’Office des Complies, avant le repos de la nuit, selon la liturgie des heures.

Le Cantique de Siméon survient au deuxième chapitre de l'Évangile selon saint Luc. Les parents de Jésus, Marie et Joseph, se rendent alors au Temple de Jérusalem pour présenter Jésus au Seigneur afin qu’il soit consacré, tel que cela était prescrit par la loi de Moïse, ou loi juive.

Surgit alors Syméon, “un homme juste et religieux, qui attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur.” (Luc 2, 25-26). Syméon a ainsi reçu la promesse qu’il verrait le Messie avant de mourir, et c’est alors qu’en recevant l’enfant Jésus dans ses bras, il reconnaît en lui le Sauveur ! Ses lèvres s’ouvrent et bénissent le Seigneur, “car [ses] yeux ont vu le salut [qu’il préparait] à la face des peuples” (Luc 2, 30-31).

Après avoir vu le Messie et avoir été témoin de la Bonne Nouvelle, Siméon est prêt à “s’en aller en paix”. Le cantique de Siméon se récite ainsi le soir, afin de demander à Dieu de nous donner le repos de la nuit après avoir été témoins de ses grâces tout au long de la journée.

Voici la version du Cantique de Syméon en français :

Cantique de Syméon

“Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole.

Car mes yeux ont vu le salut

que tu préparais à la face des peuples :

lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël."

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit

pour les siècles des siècles

Amen.”